Qu’est-ce qu’une plaie ?

Issue du mot latin plaga, la plaie est une lésion cutanée qui se manifeste par une ouverture de la peau. Elle peut être la conséquence d’un traumatisme, mineur ou sévère, ou d’un processus pathologique.

On distingue deux catégories de plaies :

  • Les plaies aiguës.

    Elles peuvent être définies comme des plaies d’apparition soudaine et de courte durée. Elles comprennent les brûlures, les plaies post-opératoires  liées à une intervention chirurgicales. Ou encore les plaies traumatiques suite à un accident type coupures, lacérations mais aussi les morsures/griffures, les gelures et les piqûres d’insecte.
    Pour les plaies aiguës, le processus physiologique de cicatrisation dure entre 2 et 4 semaines. (Lire notre article sur « Les principes de la cicatrisation »).

  • Les plaies chroniques

    Elles comprennent les ulcères de jambe, les ulcères du pied diabétique ou encore les escarres. Leur caractère chronique s’explique par la présence d’une pathologie associée qui en est à l’origine et qui freine le processus de cicatrisation. Celle-ci nécessite alors une prise en charge médicale de la cause et de la plaie. Une insuffisance veineuse et/ou artérielle, du diabète, une immobilité prolongée associée à une dénutrition, une altération de l’état général, une incontinence; … peuvent ainsi être à l’origine de ces plaies qui mettent davantage de temps à cicatriser (jusqu’à 210 jours en moyenne(1)). L’âge est, lui aussi, un facteur de risque d’apparition de ces plaies et de ralentissement de la cicatrisation (lire notre article sur « Les facteurs de risque »).

Quel que soit le niveau de dommages subis par les différentes couches de la peau, chaque plaie – aiguë ou chronique – nécessite une attention et des soins adaptés. En effet, la moindre ouverture de la peau – qui est une barrière de protection pour le corps humain – expose celle-ci à une contamination bactérienne et, donc, au risque d’infection.

Les bons réflexes face à une plaie

Pour vous aider à adopter les bons réflexes, suivez ces quelques conseils :

  • En cas de plaie, pensez dans un premier temps à la nettoyer avec de l’eau tiède. Ôtez les éventuels corps étrangers présents à l’intérieur (gravillons, terre, morceaux de verre, éclats de métal…)
  • Si, sur une plaie aiguë, le tissu prend une coloration particulièrement rouge (signe d’une inflammation) ou jaune/verte (signe de la présence de pus), si la plaie suinte beaucoup, si la plaie libère une odeur désagréable/une sensation de chaleur, ou si elle s’accompagne d’une forte fièvre, consultez sans tarder un professionnel de santé.
  • L’apparition ou l’existence d’une plaie chronique requiert une consultation médicale auprès de votre médecin.

Lire également notre article sur « Comment prendre soin de votre plaie » ICI).

LE SAVIEZ-VOUS ? Sous la peau, il y a …

Chaque centimètre carré de peau humaine contient 2,4 mètres de vaisseaux sanguins, majoritairement localisés dans le derme, et l’hypoderme. Ces couches sont les plus en profondeur de la peau (lire notre article sur « La Peau »).

 
(1) Rapport au Ministre Chargé de la Sécurité Sociale et au Parlement sur l’évolution des charges et produits de l’Assurance Maladie au titre de 2014. Juillet 2013.